Abreuvoirs en bord de rivière

En bord de rivière, le piétinement du bétail peut porter atteinte aux cours d’eau. En effet, il fragilise les berges ainsi déstabilisées et favorise leur érosion. Le lit de la rivière est lui aussi impacté. Il peut être sur-élargi ou colmaté par les apports de sédiments, voire pollué par les animaux qui viennent s’abreuver. Enfin, le piétinement influe sur la qualité physicochimique des eaux, provoquant une hausse de la température de l’eau néfaste pour la faune aquatique.

Sur un cours d’eau, les études ont montré que les abreuvoirs dits « sauvages » augmentent les risques d’infections intestinales pour le bétail et ont un effet négatif sur la croissance des animaux.

Le SBV4R peut aider les propriétaires de bétail, riverains, à aménager des abreuvoirs à même de préserver le cours d’eau (abreuvoirs en rondin ou pompes à nez). De même, les clôtures de berges permettent de limiter l’effet du bétail sur les rivières en protégeant la végétation rivulaire du broutage. Ces clôtures doivent toutefois respecter certaines règles. De manière générale, elles doivent être installées à 1,50 m au moins du haut de berge.

Enfin, il est rappelé aux agriculteurs que la mise en place de bandes enherbées ou boisées de 5 mètres le long des cours d’eau est obligatoire. L’utilisation de produits phytosanitaires ou de fertilisants (engrais) est interdite sur ces zones.


Partenaires

Agence de l'Eau Seine-Normandie Région Centre-Val de Loire Département d'Eure-et-Loir Département de l'Eure

En un clic

Météo France Vigicrues Office français de la biodiversité Propluvia Fédération de pêche d'Eure et Loir Prefecture d'Eure-et-Loir Prefecture de l'Eure